5 Clés Pour Réussir Un Bon Storytelling

Le terme anglais « Storytelling » signifie littéralement le récit d’une histoire. Mais derrière cette définition, il y a un véritable enjeu marketing très important. La technique du Storytelling est devenue aujourd’hui un véritable outil de communication efficace au profit des entreprises et des start-up.

Parlant d’histoire, on se dit que cela a tout l’air facile. Mais attention. Une histoire se trouve, se construit, se structure et se raconte. Autant dire, qu’il y a des clés pour réussir un bon Storytelling. Comment y parvenir ? Nous vous disons tout dans cet article.

Le préalable à un bon Storytelling

Si les bonnes histoires connaissent du succès, c’est justement parce qu’elles savent capter l’attention du public. Il y a en effet une surabondance des informations et des données qui circulent partout. Il faut pouvoir donc se démarquer de la masse.

Le secret commun à tous les Storytelling, c’est l’authenticité. Si une histoire authentique peut capter l’attention d’un grand public, il faut reconnaitre que dans le cas contraire, cela ne projette pas une bonne image de l’entreprise concernée.

Des histoires authentiques, c’est avant tout des histoires convaincantes, que les gens veulent croire et qui méritent qu’on en parle. Quelles sont alors les 5 clés pour réussir un bon Storytelling ?

succès de récit

Les 5 clés indispensables à un bon Storytelling 

Plusieurs astuces ont été développées par des professionnels du domaine. Nous retiendrons celles de Lionel Clément, un storyteller professionnel dont les clés nous paraissent les plus pertinentes.

Le produit oui, mais le client d’abord

« Notre produit est très concurrentiel… C’est sans doute le meilleur du marché…ou encore nos expériences se chiffrent en des dizaines de présence sur le marché international ». Comment de fois ne les avons-nous pas entendu, ces phrases ?

Cette approche commerciale ou marketing met plutôt votre produit ou vos inventions, au centre de votre stratégie marketing. Croyez-moi, des phrases ainsi formulées ne touchent pas les besoins réels des potentiels clients ou de vos prospects.

En conséquence, ils ne sentiront pas que votre produit, même si c’est le meilleur, leur est personnellement destiné.

Par contre, si vous prenez en compte ses besoins quotidiens, ses attentes et ses craintes, il n’y a pas de raison de ne pas capter son attention. Votre Storytelling doit donc partir de ce préalable. C’est l’une des clés.

Avoir une idée claire et précise de vos personas

Le persona est un langage marketing qui désigne un personnage imaginaire représentant un groupe que l’on détermine, dans le cadre de la promotion d’un produit.

En effet, penser que nous voulons tous la même chose, cela n’est pas tout à fait vrai. Et pour cause, nous avons nos préjugés, nos valeurs, nos croyances qui orientent nos besoins et notre vision du monde. Autant vous dire que le marketing de masse n’existe pas. C’est tout ce qui justifie l’efficacité de la stratégie d’Inbound Marketing.

La clé d’un Storytelling réussi passe donc par la détermination des personas, leurs besoins précis, en un mot le quotidien de votre client. Une fois que vous avez repéré ses besoins, vous êtes bien parti pour structurer votre histoire et capter son attention.

Aiguiller votre client sur les plus-values de votre produit

explication du produit

C’est à cette étape que la phase des caractéristiques du produit apparaîtra. En quoi le produit concerné est-il un avantage concret pour votre client ?

Vous mettrez donc ses avantages en parallèle avec les besoins que vous avez détectés. Le client accueille alors votre offre comme une promesse.

Structurer le récit de votre Storytelling

Vous voilà bien embarqué. Après avoir procédé comme nous l’avons suggéré, il faut à présent voir les différents scénarii autour desquels articuler le récit, pour qu’il soit cohérent et convaincant.

Il ne faudrait pas l’oublier. Autant que cela puisse paraitre paradoxal, ce n’est pas votre histoire, mais plutôt celle de vos clients qui doivent s’identifier à elle. Le but est donc de susciter l’intérêt du lecteur et de convertir cet intérêt en gain.

Déterminer les canaux de diffusion de votre Storytelling

Votre histoire est bien ficelée. Vous l’avez expérimentée auprès de votre public test. La dernière étape est de trouver des diffuseurs pour relayer votre Storytelling. L’idéal est de toucher des médias qui ont un grand nombre d’audience.

Mais cela a un coût. C’est le moins que l’on puisse dire. Si vous avez les moyens, vous pouvez donc vous payer des publicités sur des chaines de télévision.

Par contre, si vous êtes une jeune entreprise avec un budget limité, vous pouvez faire relayer votre Storytelling sur les réseaux sociaux. C’est un moyen efficace de nos jours pour raconter son histoire.

En définitive, sachez que, même le meilleur Storytelling du monde est limité à un public cible et surtout à une époque donnée. Il n’y a donc pas de Storytelling définitif ou intouchable. Au fil du temps, vous devez alors développer de nouvelles lignes narratives.